L’UE et les États membres doivent créer un environnement sûr pour les journalistes qui font des reportages sur la situation humanitaire en Grèce

Bruxelles, le 4 mars 2020

Attaques physiques, harcèlement en ligne et censure : ces derniers jours, les organisations de défense de la liberté des médias ont révélé les menaces dont sont victimes les journalistes qui rendent compte de l’arrivée de migrants en Grèce. Ces attaques ont lieu dans un contexte de violence contre les réfugiés et ceux qui les soutiennent, comme les ONG et les groupes auto-organisés. Elles limitent la capacité des journalistes à travailler en toute sécurité et à informer les citoyens sur la crise humanitaire qui se déroule aux frontières de l’Union européenne (UE).

Un environnement sûr est essentiel pour que les journalistes puissent jouer leur rôle de gardiens de la démocratie. La situation actuelle en Grèce est symptomatique des graves menaces qui pèsent sur la liberté de la presse et dont les organisations de défense de la liberté des médias sont les témoins au sein de l’UE. Elle a non seulement un impact négatif sur les conditions de travail des journalistes, mais elle restreint également l’accès des citoyens et leur droit à l’information.

Nous demandons instamment à l’UE et aux États membres de :

– agir rapidement pour créer un environnement sûr afin de protéger les journalistes, les freelances et les blogueurs,

– rendre compte de la situation actuelle à la frontière gréco-turque, sur l’île de Lesbos et à d’autres points de passage,

– condamner publiquement les restrictions à la liberté de la presse et les violations des droits humains qui ont lieu dans le contexte de la crise humanitaire en Grèce,

– veiller à ce que les responsables des récentes attaques contre les journalistes, les freelances et les blogueurs soient identifiés et poursuivis,

– continuer à lutter contre la désinformation et les discours haineux visant les migrants et les demandeurs d’asile, contribuant à alimenter les tensions aux points de passage.

Signataires

– Alliance Internationale des Journalistes

– Association des journalistes européens (AEJ)

– AMARC Europe

– Centre européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF)

– Fédération Européenne des Journalistes (FEJ)

– Free Press Unlimited

– Global Forum for Media Development (GFMD)

– International Press Institute (IPI)

– PEN International

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *