La plateforme pour la protection du journalisme et la sécurité des journalismes est un outil de première alerte et de réponse contre les attaques et le harcèlement.

L’Association des journalistes européens (AEJ, dont l’AJE est la section française) se réjouit du lancement par le Conseil de l’Europe d’une plateforme pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes.
Ce site a été créée avec le soutien des 47 pays membres du Conseil de l’Europe pour contrer la hausse alarmante des attaques et du harcèlement envers les journalistes et la liberté de la presse en Europe ces dernières années.
La plateforme est un mécanisme de première alerte et de réponse améliorée basé sur des informations vérifiées venant de cinq partenaires : l’IFJ, l’EFJ, Reporters sans Frontières, Article 19 et l’AEJ.
Le Conseil de l’Europe s’est engagé à renforcer le dialogue avec les Etats pour remédier aux problèmes les plus graves, mettre en place des protections efficaces et éradiquer l’impunité (l’incapacité à présenter à la justice les responsables des attaques).
L’AEJ appelle tous les Etats membres à réformer et améliorer leurs lois et autres garde-fous pour créer un environnement sûr et permettant à des médias libres et indépendants de travailler.
Le succès de cette initiative dépendra d’améliorations réelles dans le respect par les gouvernements de la liberté d’expression et des médias, y compris l’abrogation de lois oppressives, des actions réelles pour assurer l’indépendance de la justice, la surveillance indépendante par les autorités des médias et un dialogue ouvert avec la société civile.

Lire le communiqué du Conseil de l’Europe ici

Posted on: 4 avril 2015 | Author: ajefrance
Categories: Communiqués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *